Quand parler de parentalité positive ?

Lorsque vous avez votre enfant qui est en colère, préférez ouvrir le dialogue pour connaître son ressentiment plutôt que de l'envoyer se calmer dans sa chambre. Au final vous ne réussiriez qu'à envenimer la situation, il en reviendrait survolté. Comme vous le lirez sur parentalite-positive.net, plus tôt vous réagissez, plus il sera facile de trouver une solution pour rétablir la paix dans la maison.

Dans la parentalité positive, les parents sont invités à encourager leurs enfants quand ils tentent une expérience nouvelle même si au final elle se solde par un échec. Il s'agit ici de la situation avec le verre d'eau : votre enfant essaie de se servir mais renverse. Vous le félicitez pour avoir essayé et vous l'aiderez jusqu'à ce qu'il y arrive seul. Et vous passerez sous silence l'eau sur la nappe.

La parentalité positive pour enterrer la hache de guerre !

Ce qui compte, c'est qu'il ait tenté et qu'il prenne confiance en lui. Ça ira mieux la prochaine fois. En décidant de le gronder, vous allez le bloquer et il perdra confiance en lui.